Accueil Actualité 48 000 kg de semences de soja distribuées aux producteurs Togolais

48 000 kg de semences de soja distribuées aux producteurs Togolais

184
0

Le ministère du Commerce et de la Promotion du secteur privé  renseigne que des semences de base et des semences commerciales certifiées de sojà sont remises aux semenciers et aux groupements de producteurs et productrices de sojà du Togo.

Cette remise s’est s’inscrite dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière soja au Togo dans le seul but de faciliter l’accès des semences de qualité aux principaux producteurs et productrices du Togo pour une multiplication des semences de base et une production des semences améliorées de soja.

Au total , 48 000 kilogrammes de semences (semences de base et semences certifiées) ont été ainsi distribuées au début de cette campagne 2018-2019 aux 49 multiplicateurs semenciers, à 67 groupements ou coopératives de producteurs et productrices de soja des régions économiques du Togo contre 40 000 Kilogrammes en 2017, ce qui représente une augmentation de 20% .

A l’occasion de la tournée de distribution, le démarrage des travaux des magasins de stockage de 2E et TGX-1910-14F. Elles sont soit des semences certifiées utilisées par près de 12% des producteurs ou des semences locales (non améliorées) utilisées par près de 88% des producteurs.

Il est important de souligner que la proportion des producteurs /productrices utilisant les semences non améliorées en fonction des régions est très variable.

Elle est de 50,3% dans la région Centrale et de 16% dans la Kara, de 23% dans la région des Plateaux.

Cette proportion est négligeable dans la région maritime qui est de l’ordre de 0,7%.

Le soja s’apparente à un produit de rente, le producteurs commercialisent environ 95% de leur récolte ; le reste est utilisé éventuellement t comme semences pour la campagne suivante et les besoins de la famille (autoconsommation)

Les producteurs/productrices tendent de plus en plus à substituer la culture du coton par celle du soja à cause de la capacité de cette dernière culture à leur générer des revenus rapides et surs.

Kofi Meser

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here