Accueil Actualité 500.000 plants produits par l’ODEF sur 04ans

500.000 plants produits par l’ODEF sur 04ans

334
0

Une rencontre de trois jours  à Lomé a permis au public Togolais de mieux découvrir les missions ainsi que les différentes activités  de   l’Office de Développement et d’Exploitation des Forets ( ODEF).

Cette manifestation lancée par le ministre en charge de l’environnement et des ressources forestières, André Johnson  s’achève aujourd’hui  jeudi 07 juin 2018.

Durant ces trois jours,  il a été exposé divers meubles dans un grand hall inauguré  par le même ministre, et dans des stands dressés sur le site de la Direction Générale.  L’ODEF a également mis à ,la disposition du public Togolais des spécialistes en gestion des ressources forestières.

Il a été fourni à  ce public toutes les informations sur cette société au service de la promotion du développement forestier depuis plus de 04 décennies.

Crée par décret présidentiel Numéro 71-204 du 13 novembre 1971, l’Office de Développement et d’Exploitation des Forêts (ODEF) poursuit trois principaux objectifs. Il s’occupe de la gestion de l’équipement et de la mise en valeur du domaine forestier national, l’exploitation, la transformation et la commercialisation des produits  forestiers.

Par ailleurs, en  matière de gestion durable des forêts, environ 12.000 hectares de terre  ont été reboisés, enrichis ou aménagés exclusivement pour le compte du  domaine forestier de l’Etat. L’Office de Développement et d’Exploitation  Forestière (ODEF) a produit environ 500.000 jeunes plants dont 255.000 stumps de tecks et acquis auprès des pépiniéristes privés plus de 3  millions de plants et stumps pour ses reboisements sur la période 2013 à  2016.

« L’ODEF est au service de la gestion durable  des forêts au Togo , avec l’appui des communautés locales, il  offre la possibilité au public d’être au cœur des informations  et des échanges sur tout ce que l’institution fait sur toute l’étendue du territoire nationale » a confié Gbadoé Edjidomélé, le Directeur Général de l’ODEF .

Selon les résultats du premier inventaire forestier national réalisé par le  Gouvernement en 2015, le Togo dispose d’un taux de couverture en ressources  forestières de 24,24% en 2015 contre 5% en 2010. L’exploitation de ces  ressources constitue un potentiel important, en termes de création  d’emplois, de revenus générés, aussi bien pour les populations que pour  l’État.

Cependant, leur part dans le PIB a chuté entre 2013 et 2016,  passant de 3,2% à 2,8% en raison des restrictions imposées dans la  délivrance des permis d’exploitation et du moratoire de dix ans décrété en  juin 2016 sur l’exploitation, l’importation et la réexportation des  madriers du Ptérocarpuserinaceus, une essence forestière particulièrement  surexploitée dans le pays. En conséquence, l’indicateur portant sur le « volume de bois issu des plantations légalement exploitées » est passé de  43.768 m3 en 2014 à 22.000 m3 en 2015.

La superficie des forêts aménagées, enrichies, plantées ou restaurées a  régressé passant de 2791,5 ha en 2014 à 2595 ha à 2015, en raison du  démarrage tardif des 68 sous-projets du Projet de gestion intégrée des  catastrophes et des terres (PGCIT).

La part des superficies des écosystèmes protégés a progressé au cours des  trois dernières années passant de 7 à 7,4% et a porté sur la délimitation consensuelle des aires protégées prioritaires d’Alédjo, Balam et Fazao-Malfakassa et l’augmentation du linéaire de pare-feu tracé dans le domaine forestier. La superficie de terres dégradées restaurée passe de 171,5 ha en 2014 à 210 ha en 2015, traduisant les avancées en matière de gestion durable des terres.

Il faut noter que l’ODEF a à son actif 206 agents, répartis entre 05 directions régionales et 08 dépôts de vente.

Hector Nammangue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here