Accueil Actualité Jeudi J’Ose numéro 41 : les connaissances des entrepreneurs d’Atakpamé mises à...

Jeudi J’Ose numéro 41 : les connaissances des entrepreneurs d’Atakpamé mises à jour sur les 20 % des marchés publics

146
0
Afin de toucher les jeunes de la région des ‘plateaux est’ avec le message entrepreneurial, le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) s’est rendu ce jeudi 14 mars à Atakpamé, dans le cadre du 41e numéro de la plateforme dénommée ‘’Jeudi, j’ose’’.

Pour ce numéro, les entrepreneurs d’Atakpamé ont été informés sur comment s’approprier les modalités pratiques d’accès au quota de 20 % de marchés publics qui leur sont réservés sur mention du chef de l’État dans son adresse à la nation du 3 janvier dernier. Ce qui justifie le thème de la rencontre : «20% des marchés publics réservés aux jeunes et femmes entrepreneurs : comment s’approprier la mesure au service de la croissance de vos entreprises?»

les jeunes entrepreneurs d’Atakpamé au numéro 41 de Jeudi J’ose

La rencontre a permis  à M. Gamé Désiré Têko, le Directeur de l’Entreprise Don Services, spécialisée dans la fourniture de services informatiques, de communication et articles de bureau de rappeler aux jeunes les acquis et les facilités qui leur sont fournies.

Mieux comprendre les procédures de soumission d’offre et susciter l’engouement chez les jeunes pour la mesure à partir des partages d’expériences de jeunes bénéficiaires de la mesure en 2018. A affirmé Gamé Desiré Teko , le Directeur de l’Entreprise Don Services, spécialisée dans la fourniture de services informatiques, de communication et articles.

Gamé Desiré Teko , le Directeur de l’Entreprise Don Services, spécialisée dans la fourniture de services informatiques, de communication et articles s’entretient avec les jeunes

Ce 41e numéro du Jeudi, j’ose a été aussi l’occasion pour les responsables du FAIEJ en particulier M. Joël Anani Hounkanli, le Directeur des opérations- FAIEJ d’informer les jeunes sur la réalité des marchés en question.

 
« L’idée s’est de montrer aux jeunes entrepreneurs le parcours qu’il faut, la mesure, les dispositions qui sont prises et qui sont toujours d’actualité pour bénéficier des marchés des 20%. L’autre chose a été aussi de les montrer que c’est effectif à travers d’exemples concrets de jeunes qui ont déjà bénéficier de ces marchés afin de pour leur prouver la réalité de cette mesure qui va dans leurs intérêts. » a-t-il lancé.

Et de préciser « Il faut absolument que les jeunes entrepreneurs  s’inscrivent  dans la base de la Direction nationale de contrôle des marchés publics (DNCMP). Il faut être entrepreneur, créer son entreprise, participer aux sessions de formations , savoir que le guichet des jeunes entrepreneurs fonctionnent toujours. S’inscrire oui mais se préparer pour exécuter les marchés. »

Selon les statistiques livrées par la Direction Nationale des Marches publics au cours de cette séance, à la date du lundi (11 mars 2019), ils sont 3619 jeunes et femmes entrepreneurs à s’inscrire sur le site dédié mis sur pieds par la DNCMP. Soit 873 femmes et 2746 hommes.

Hector N.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here