Accueil Actualité La Filière Bétail du grand Oti s’approprie les enjeux de la production...

La Filière Bétail du grand Oti s’approprie les enjeux de la production de l’Agro-pastoralisme en Afrique de l’Ouest.

213
0
bétail troupeau

Du 24 au 28 juillet derniers, Gando, localité située à 50 km au Sud de Mango, dans la préfecture de l’Oti sud a accueilli un atelier de sensibilisation aux enjeux liés à la production et à la mise en marché du bétail en Afrique de l’Ouest qui a regroupé des acteurs de la filière bétail du grand Oti.

Organisée par l’ONG Gestion de l’Environnement et Valorisation des Produits Agropastoraux et Forestiers (GEVAPAF) en collaboration avec la Fédération Nationale des Professionnels de la Filière Bétail et Viande du Togo (FENAP-FIBVTO), la rencontre a recu l’appui financier et technique de l’Union européenne (UE) de l’ONG Française « Acting for Life » et le Groupe « Air France »

La rencontre s’inscrit dans la mise en œuvre du Projet de Réalisation de l’Infrastructure Marchande de Cinkassé et des Postes d’Approvisionnement en amont et en aval (PRIMACIPA) en Régions des Savanes et de la Kara au Togo.

Elle entend permettre aux éleveurs, agriculteurs, commerçants de gros bétails, transformateurs des produits carnés, des bouchers, des garants des us coutumes, agents du ministère de l’Agriculture et de l’Élevage d’avoir des connaissances partagées sur les enjeux de l’agro-pastoralisme tant au niveau local, national qu’international.
Il s’agit aussi d’amener ces différents acteurs à mieux maîtriser les contours de l’agro-pastoralisme afin d’éviter les conflits.

Les participants seront édifiés sur une série de modules entre autres « Problématique de la production et de la commercialisation de la viande réfrigérée », « la mise en marché des animaux », « Comment générer le flux d’animaux qui proviennent du Sahel en période de la campagne de transhumance. »

« Ce projet est annonciateur d’un lendemain meilleur pour la filière bétail au Togo. Il pose les jalons pour une croissance inclusive et durable des territoires grâce à un partenariat entre organisations de la Société Civile et Collectivités Locales » a confié, El Hadj Tchaba Mohamed, le secrétaire générale de la Préfecture de l’Oti- Sud.

Et d’ajouter « en faveur de la construction des retenues d’eau dans la préfecture, le di projet va permettre aux animaux de s’abreuver pendant la saison sèche avant de convier les participants à partager les connaissances acquises pour que chacun soit au même niveau d’information »

Selon le Directeur exécutif de l’ONG GEPAVAPAF , Yafombo Tadanlega Jean, l’élevage doit etre de nos jours un facteur d’intégration par excellence afin de booster les économies des pays côtiers et sahéliens. Pour lui, il urge que tous les acteurs impliqués dans la filière du bétail maîtrisent ces thématiques afin de créer un bon vivre ensemble.

« Le Togo ne s’auto suffit pas dans la production carnée, raison pour laquelle il doit importer ces biens consommables dans des pays sahéliens tels que le Burkina et le Niger afin d’assurer la sécurité alimentaire » a-t-il indiqué.

Et de poursuivre « agriculteurs, éleveurs, commerçants de gros bétail, transformateurs de gros bétail sont condamnés à travailler en symbiose pour le bien de l’Homme et par conséquent contribuer au développement économique »

L’ONG GEVAPAF est une Organisation de développement créée en 2012 avec pour objectif d’œuvrer dans plusieurs domaines entre autres la promotion de la filière agropastorale, la formation et l’insertion professionnelle des jeunes dans les secteurs porteurs, l’appui à la valorisation des produits locaux.

Hector N

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here