Accueil Actualité La téléphonie mobile , boosteur de l’économie numérique au Togo

La téléphonie mobile , boosteur de l’économie numérique au Togo

294
0

Les technologies de l’information et de la communication (TIC)  se sont diffusées avec une rapidité sans précédente, ne laissant pas en marge le Togo. Ce qui  s’est traduit par une prolifération du téléphone mobile.  Ces joyaux électroniques  ne coutent plus chers et promettent de resserrer l’économie numérique  du pays et sur tout le continent Africain.

L’adoption  du téléphone mobile en particulier est l’un des phénomènes les plus saillants de la révolution numérique.

L’économie numérique  contribue à l’émergence  du continent africain par l’intermédiaire de la téléphonie mobile, d’où des bonds en avant pour combler le retard qu’elle avait acculé et le renforcement de sa croissance.

Il est noté une facilité  de la mise en place  des mécanismes de fonctionnement plus efficaces et transparents au niveau des gouvernements, la réduction des fractures sociales et l’augmentation de la productivité de nombreux secteurs économiques.

Le continent  Africain étant bien connu par son manque en infrastructures et en technologies est devenu la terre promise de l’innovation pragmatique avec l’essor de la téléphonie mobile.

Une panoplie d’inventions technologiques

Une panoplie d’inventions technologiques existent dorénavant et  participent à une nette amélioration de la vie quotidienne en particulier le paiement en ligne c’est-à-dire sans échange d’argent physique  ou le numérique  a été un facilitateur.

Face au défi de faciliter les transactions financières entre personnes non bancarisées dans un environnement ou le système bancaire classique est quasi inexistant et l’usage de l’argent liquide encore dominant, l’opérateur de téléphonie mobile Moov  a eu l’idée  d’inventer un modèle de transaction utilisant également  les portables.

Lancé le 31aout 2013 ce système  de porte-monnaie numérique baptisé Flooz  a connu une croissance considérable et permet désormais au Togo d’être citée en référence dans le domaine du paiement.

D’après les informations que nous avons recueilli au niveau du ministère des postes et de la télécommunication  le chiffre d’affaires global du marché a connu une progression annuelle moyenne de 28% sur la période 2000-2009 et est évalué à 77,5milliards de FCFA soit 118,15 millions d’euro en 2009, alors que l’ARPU annuel par abonné connait une baisse de 14% par an sur la même période et atteint 33 447 FCFA dans la même année. La contribution du marché mobile au produit intérieur brut PIB est inférieure à 04% en 2010 contre 10% au Sénégal  par exemple.

Au cours de la seule année 2007 plus de 70 millions de nouveaux utilisateurs de la téléphonie mobile se sont ajoutées à ceux qui existaient déjà, élevant le nombre total d’utilisateurs à 282 millions  en Afrique.

En moins de 10ans , il y a eu huit fois  plus d’utilisateurs du téléphone mobile que du fixe 282 millions  contre 35millions  et déjà en 2004 l’Union Internationale des Télécommunications soulignait que l’Afrique est la partie du monde ou la progression  de l’usage de la téléphonie mobile est la plus rapide au monde ou la progression de l’usage de la téléphonie mobile est la plus rapide au monde ITU  2004.

Le Togo pays mobil-first

Selon la ministre en charge de l’économie numérique du Togo ,Cinna Lawson le Togo est un pays mobil-first avec deux couvertures réseaux permettant de joindre 07 millions de Togolais. En 2015 le nombre d’abonnés à internet a doublé permettant une pénétration  de téléphonie mobile de 66,78% qu’en 2007.

On note une chute de la fracture numérique entre pays développés et pays africains  dû à l’amoindrissement  des couts qui favorise un large  accès au téléphone mobile.

L’usage de la téléphonie mobile a permis de développer les réseaux des entrepreneurs  locaux d’où une nette transformation  des marchés ruraux et la multiplication  des opportunités d’affaires pour les paysans du Togo.

250 575 togolais disposent  d’un téléphone fixe avec à la clé 66 000 abonnés à internet haut débit fixe. Pour l’internet mobile haut débit, ils sont 431000 abonnés. L’objectif de pénétré le Togo en matière de téléphonie mobile estimé à 60% que visait le Togo a été atteint par ricochet  s’ajoute à ce résultat 150 milliards de chiffre d’affaires pour le mobile seulement.

Impact  positif de la téléphonie mobile au Togo

Au Togo il est mise en place des plateformes innovantes pour permettre à l’état de renforcer ses réponses institutionnelles par des outils technologiques : en guise d’exemple, une application mobile de gestion des ouvrages hydrauliques qui permet à l’administration d’être informée, en temps réel  et donc de pouvoir réagir très vite, lors d’une panne des infrastructures d’eau potable n’ importe où sur le territoire.

Le premier projet technologique qui permet aux agriculteurs togolais d’utiliser leur téléphone portable comme un porte-monnaie électronique pour recevoir directement des subventions de l’état pour les intrants agricoles à travers  les des opérateurs de téléphonie mobile Togocel T money et Moov Flooz.

Les perspectives de l’économie numérique au Togo.

La mise en œuvre de projets d’envergure qui sont destinés à avoir un impact considérable et durable sur le secteur, notamment  du West African Regional Communications Infrastructure Program Warcip  un projet sous régional d’infrastructure TIC avec la banque mondiale qui vise à accroitre le taux d’accès  à internet très haut débit , mettre en place un grand centre d’hébergement et donner au pays une autonomie en termes d’internet , de capacités de stockage et de partage de données ledit projet va permettre au Togo de devenir le centre régional d’hébergement au Togo.

Kofi Meser

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here