Accueil Actualité L’ADHD veut lutter contre la dégradation des terres au Togo

L’ADHD veut lutter contre la dégradation des terres au Togo

146
0

S’il y a une Association togolaise qui lutte contre la dégradation des terres, c’est bien l’association ADHD (Autopromotion rurale pour un développement humain durable).
Et pour mener à bien cette lutte, elle a élaboré un catalogue de gestion durable des terres, apprend-on du site en ligne sociétécivilemedia.com

Ledit document a été présenté aux techniciens de l’administration publique lors d’un atelier de validation tenu cette semaine à Lomé.

À en croire la même source, l’idée est de permettre aux populations vivant dans les milieux ruraux de tirer le meilleur profit des terres qu’elles cultivent.

À en croire la même source, l’idée est de permettre aux populations vivant dans les milieux ruraux de tirer le meilleur des terres qu’elles cultivent. Ces derniers apporteront des contributions pour l’enrichissement du document et sa vulgarisation.

Pour  Frédéric Tinadja, Directeur exécutif d’ADHD, plusieurs techniques sont à privilégier pour lutter contre la dégradation des terres : les cordons pierreux (essentiellement pratiquées en pays  Kabyè au nord Togo) qui permettent de réduire l’érosion, l’association des cultures entre autres.

Fondée depuis 2013, l’ADHD est un cadre de discussions permettant aux différents acteurs de proposer des approches de solutions aux problèmes fonciers du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here