Accueil Actualité L’OMS exige une couverture santé universelle pour tout le monde

L’OMS exige une couverture santé universelle pour tout le monde

173
0

La journée Mondiale de la Santé édition 2018 sera célébrée une nième fois le 07 avril. Et pour cette édition, l’OMS lance un appel aux dirigeants sur l’importance de la couverture Santé Universelle.

La couverture Santé Universelle ne peut être mise en place qu’avec une forte volonté politique.

Cette année, à l’occasion de son 70ème anniversaire, l’OMS lance un appel aux dirigeants du monde à tenir les engagements pris en 2015, en matière d’atteinte des objectifs de développement durable en particulier dans l’amélioration de la santé de tous.

Cela signifie qu’il faut veiller à ce que tout le monde, partout dans le monde, ai accès à des services de santé essentiels de qualité sans avoir des difficultés financières.

Les pays qui ont compris font un investissement judicieux dans le capital humain.

La Couverture Santé Universelle ces dernières décennies s’est assigné de nouveaux objectifs liés à la santé et à un développement plus larges.

L’accès aux soins de santé essentiels de qualité et à la protection financière améliore non seulement la santé des gens et leur espérance de vie, mais il protège les populations des épidémies, réduit la pauvreté et le risque de connaitre la faim, crée des emplois, stimule la croissance économique et améliore l’égalité hommes-femmes.

Certains pays ont déjà beaucoup progressé vers la couverture santé universelle. Cependant, la moitié de la population mondiale n’a toujours pas accès aux services de santé dont elle a besoin. Si les pays veulent atteindre la cible des objectifs de développement durable ODD, un milliard de personnes supplémentaires devront bénéficier de la CSU d’ici à 2023.

La journée mondiale de la santé braquera les projecteurs sur la nécessité de mettre en place une CSU et les avantages que l’on peut en tirer. L’OMS et ses partenaires présenteront différentes mesures possibles dans ce domaine, lors d’évènements et d’échanges menées à de multiples niveaux.

Kofi Meser

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here