Accueil Actualité Santé : La réduction mammaire, ce qu’on doit retenir

Santé : La réduction mammaire, ce qu’on doit retenir

292
0

La réduction de la poitrine ou des seins est une opération assez délicate qui se veut d’être connu de tous. Selon certains médecins il existe plusieurs étapes qui sont importants d’être connu surtout par les femmes.

Deux raisons justifient le recours à une réduction mammaire, le premier est fonctionnel et le second est esthétique. Fonctionnelle, car des seins lourds et imposants créent des douleurs dans le dos et sont handicapants dans la vie de tous les jours, pour faire du sport par exemple confie un docteur allemand chirurgien à Paris. Et esthétique, car des seins volumineux déforment la silhouette, ont tendance à tomber et la personne est constamment obligée de porter un soutien -gorge.

Il faut savoir qu’un sein normal, de bonnet B ou C, pèse environ 400 grammes. C’est à partir d’un bonnet E, et surtout F, que les patientes les jugent trop gros et demandent parfois une réduction détaille le chirurgien.

Ainsi lorsqu’au minimum 300 grammes sont retirés par sein, cela est considéré comme une chirurgie réparatrice et est pris en charge par la Sécurité Sociale.

Comment se déroule l’opération

Avant l’opération, le Chirurgien va réaliser des dessins préparatoires sur la patiente.

Sous anesthésie générale, cette dernière est assise lors de l’opération. Cela facilite la sculpture du sein » précise le médecin.
Ensuite le chirurgien enlève la partie profonde de la glande, ou plus près du muscle pectoral.

La quantité de graisse enlevée varie selon l’âge. Une femme plus âgée, proche de la ménopause peut bénéficier seulement d’une liposuccion, ce qui permet de réduire grandement les cicatrices. Tout ce qui sera retiré de la poitrine sera examiné par le chirurgien et envoyé en laboratoire.
Cela a pour but de vérifier qu’il n’y a pas de tumeur qui était dissimulée C’est très rare te concerne seulement 1 cas sur 400 »

Le sein est ouvert en trois endroits différents qui laisseront donc 03 cicatrices : celle autour de l’aréole celle verticale sous le sein et celle horizontale à la base du sein. Ces deux dernières forment un T Aujourd’hui, la cicatrice verticale a été allongé afin de faire des seins plus érotiques qui pointent plus vers l’avant, et la cicatrice horizontale a énormément diminué détaille de Docteur.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here