Accueil Actualité Togo : Revue de presse Économique, Environnementale et de Santé du 30Mai...

Togo : Revue de presse Économique, Environnementale et de Santé du 30Mai 2018

240
0

Les actualités en début de semaine sur le plan économique Environnementale et sanitaire sont respectivement le renforcement des relations CEDEAO-CEEAC,l’ opération Banque mondiale qui apporte un budget de 20milliards au Togo et la Gestion des sinistres de mer.

Le quotidien privé Togo Matin s’intéresse à la diplomatie et titre : « Renforcement des relations-Cedeao-Ceeac : Faure Gnassingbé en visite de travail au Gabon ».

« La coopération entre les pays qui se partagent des réalités communes sur le plan socioéconomique reste désormais le crédo au sommet de l’Etat togolais. Entre le Togo et la République du Gabon, les liens fraternels sont au beau fixe. Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé était en visite de travail hier à Libreville au Gabon avec son homologue Ali Bongo », informe le journal.

Et de préciser que : « Les deux chefs d’Etat se sont penchés, lors de la rencontre, sur plusieurs sujets nationaux, bilatéraux et internationaux ».

Sur le plan économique, Liberté titre : « Togo-Ghana : Lutte contre la corruption, Nana Akufo-Addo intraitable, Faure Gnassingbé contemple toujours sa minorité pilleuse ».

« L’un des maux qui freinent le développement du continent noir est la corruption. C’est une palissade. Le Togo fait partie des pays où ce fléau est érigé en règle », fait observer le quotidien privé.

Pour l’auteur du « papier », les autorités de ce pays ne font rien pour l’éradiquer, contrairement aux autres de la région ouest-africaine.

« Le Ghana sous la houlette du président Nana Akufo-Addo en est une parfaite illustration. Le président de la Fédération ghanéenne de football vient de l’apprendre à ses dépens. Malheureusement Faure Gnassingbé, président de la CEDEAO, au lieu de donner de bons exemples à ses pairs sur la bonne gouvernance, continue à contempler ceux qui se sont rendus coupables de crime économique », déplore le journal.

« Réalisation de l’étude Climatescope 2018 : Fin aujourd’hui de la mission de Bloomberg New Energy Finance (BNEF) », titre TogoRéveil.

« Dans le cadre de la collecte des données pour la réalisation de l’étude Climatescope 2018, une mission de Bloomberg New Energy Finance (BNEF) chargée de ladite étude séjourne au Togo depuis le 23 mai 2018 », informe le journal.

« Climatescope se définit comme un rapport interactif qui évalue les conditions d’investissements et les opportunités dans le secteur des énergies renouvelables ainsi que les investissements liés au climat dans le monde entier », indique l’auteur de l’article, qui précise que « L’étude permet d’avoir une vue d’ensemble de l’économie de l’énergie propre y compris les politiques publiques et les stratégies de financement ».

Sur le sujet de l’appui de la banque mondiale,le quotidien Togo Matin titre :  » Opération Togo Banque Mondiale : Un appui budgétaire de 20 milliards de francs CFA en perspective »
« Le début de cette semaine n’a pas été de tout repos pour le chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Alors qu’il présidait lundi, la réunion du groupe de travail ministériel sur l’opérationnalisation du Marché unique de transport aérien en Afrique (MUTAA), le chef de l’Etat a eu une séance de travail dans la matinée d’hier mardi avec Pierre Laporte, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo » clame l’auteur dès l’entame de l’article.

Sur le plan Environnementale ,le même quotidien Privé titre : Gestion des sinistres de mer ,14 agents du Port autonome de Lomé désormais aguerris.

« Pour l’essor du secteur maritime dans notre pays, l’Institut des métiers de la mer (I2M) a été lancé mardi 22 mai dernier sur initiative de l’Université de Lomé en collaboration avec le Port autonome de Lomé et le cabinet Africa Consulting Leader (ACL). A cette occasion, un séminaire de renforcement de capacité de cinq jours a été organisé à l’endroit de quatorze agents du port de Lomé. Ces derniers ont reçu leurs attestations samedi dernier » informe le quotidien.

Hector Nammangue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here